Le transport en commun : McKenney veut investir, Sutcliffe veut réduire

Un enjeu principal pour les électeurs, Catherine McKenney dit qu'iel investiront dans le transport en commun plutôt que de faire des coupes.

Selon un sondage CTV-Nanos, le transport en commun est l’enjeu principal pour les électeurs d'Ottawa. C'est logique. À l'heure actuelle, nous payons des tarifs parmi les plus élevés au pays pour utiliser un système de transport en commun sur lequel nous ne pouvons pas compter. 

Catherine McKenney a compris qu'Ottawa a besoin d'un transport en commun fiable et abordable. Iel propose donc d’investir afin d’améliorer le transport en commun pour vous. 

Mark Sutcliffe, quant à lui, ne prévoit pas investir un sou dans le transport en commun. En fait, il finira probablement par couper dans le budget d'OC Transpo, puisqu'il fait des coupes de 80 millions de dollars dans le budget de la Ville d'Ottawa.

Voici les compressions proposées par Mark :

Les nouvelles propriétés devraient générer environ 40 millions de dollars en 2023 (un taux de croissance de 2 pour cent similaire à ceux des dernières années). Ce montant est généralement réparti entre les budgets des départements pour les coûts de «croissance ». Ce plan adopte une approche différente, en investissant une partie des revenus supplémentaires dans le maintien de l’ordre et dans les domaines où les coûts supplémentaires de la croissance peuvent être clairement démontrés, comme les nouvelles routes et les parcs. Les 20 millions restants seront utilisés pour remédier les pressions budgétaires. Source : le plan financier de Sutcliffe 

Qu'est-ce que cela signifie ? Le financement destiné aux communautés en croissance sera réduit et redirigé pour augmenter la présence policière dans le marché By. 

En excluant les services de police, OC Transpo représente environ 17,6 % du budget brut de fonctionnement de la Ville. Si OC Transpo fait face à 17,6 % des réductions de 80 $ millions proposées par Sutcliffe, elle verra alors une réduction de 3,5 millions de dollars de son budget en 2023, ce qui représenterait environ 14 millions de dollars de réductions sur quatre ans. 

Sutcliffe prévoit également de couper des millions grâce à des réductions de personnel, ce qui mettra encore plus à rude épreuve la capacité de la ville à fournir les services sur lesquels vous comptez. 

Si votre bus ne se présente pas à l'heure et qu'il y a un poste de chauffeur vacant, cela ne changera pas. Et ça va empirer.

Sutcliffe prévoit aussi atteindre une réduction de 60 millions de dollars en coupant dans le personnel – mais le plan de Sutcliffe n'indique pas clairement combien de ces coupes seront effectuées dans le personnel d’OC Transpo. 

Ces compressions mèneront à une dégradation des services lorsque vous utilisez l’autobus, Para Transpo, ou le TLR. S’il est difficile de comprendre comment Mark pourrait réparer le transport en commun, c’est qu’il ne le pourra pas. 

« Il est temps de réparer le transport en commun et de le rendre plus fiable, et non de le réduire  », a déclaré McKenney. « Je vais réparer le transport en commun et le rendre plus abordable. »

Catherine McKenney lancera une étude sur l’ensemble du système pour s'assurer que le transport en commun dessert les communautés d’un bout à l’autre de la ville le plus efficacement possible. McKenney améliorera la fiabilité du transport en commun en augmentant les activités de 20 % en quatre ans. Iel gèlera les tarifs pendant quatre ans. Iel introduira l’accès gratuit pour les jeunes de 17 ans et moins. Et iel rendra l'EquiPass plus abordable pour les résidents à faible revenu.

Et tout cela en continuant l’augmentation annuelle de 3 % des impôts fonciers – comme l’a fait le précédent conseil – tel qu’indiqué dans son plan financier. C’est pour cela que le plan de McKenney va fonctionner. 

-30-

Catherine se présente à la mairie pour faire d’Ottawa une ville plus verte, plus saine et mieux connectée. Pour de plus amples renseignements, visitez le site fr.mckenney2022.ca.

Contact pour les médias : 

Heather Badenoch : [email protected] ou 613-518-3170.

Passer à l'action

Transparence des donateurs
Confirmez votre appui
Devenez bénévole
Faites un don
Prenez une pancarte
Adresse courriel :
Téléphone :
613-518-3170