Un logement sûr et abordable

Tout le monde à Ottawa mérite un logement abordable

McKenney at the housing platform launch
Vivre à Ottawa semble devenir plus coûteux et moins accessible de jour en jour.

Partout où vous regardez, les personnes que vous connaissez et que vous aimez sont exclues de leur communauté - peut-être que c'est votre enfant, un ami ou même vous.

Ottawa fait face à une crise du logement et de l'itinérance et, pour résoudre cette crise, nous devons s’attaquer aux racines du problème. C'est pour quoi Catherine, en tant que maire, éliminera l'itinérance chronique dans notre ville durant son premier mandat au conseil.

Voici le plan en cinq points de Catherine pour résoudre notre crise du logement et mettre fin à l'itinérance chronique.

1. Construire des logements qui répondent aux besoins de chacun

Houses under construction
Vous vous demandez peut-être si vos enfants, parents ou amis auront les moyens de vivre à Ottawa.

Notre ville doit mettre l'abordabilité du logement en tête de notre programme. Lorsque Catherine sera maire, Ottawa construira des quartiers dynamiques à revenus mixtes qui offriront des logements abordables partout à Ottawa.

Nous profiterons du Fonds fédéral pour accélérer la construction de logements pour aider à accroître notre offre de logements. Nous encouragerons la construction de logements « intermédiaires manquants » et le développement axé sur le transport en commun. Nous accorderons la priorité à la construction de maisons vertes, abordables et accessibles et réduirons les formalités administratives afin que des maisons abordables puissent être construites plus rapidement et à moindre coût, pour ceux qui en ont le plus besoin. Et pour rendre le logement plus accessible aux familles et aux ménages multigénérationnels, nous construirons en pensant aux familles et augmenterons le nombre de logements locatifs abordables de trois chambres.

À partir du Fonds fédéral d'accélération du logement de 4 milliards de dollars, Catherine fixera un objectif pour la juste part d'Ottawa de 108 millions de dollars en nouveau financement fédéral pour l'abordabilité du logement. Un leader ayant une connaissance approfondie des opportunités de financement du logement et du gouvernement fédéral aidera à garantir notre juste part des ressources disponibles.

2. Mettre fin à l'itinérance chronique et familiale en quatre ans

Le logement est un besoin humain fondamental que tout le monde mérite. Il est temps de protéger nos voisins confrontés au plus grand nombre d'obstacles au logement et de mettre fin à l'itinérance chronique dans notre ville.

Environ 500 personnes et 300 familles à Ottawa sont des sans-abri chroniques, ce qui signifie qu'elles sont dans des refuges et des motels depuis au moins six mois, souvent beaucoup plus longtemps.

Un refuge n'est pas une maison. Une chambre de motel, sans four ni salon, n'est pas une vraie maison pour les parents et leurs enfants. Le sommeil en commun et les conditions des abris et des motels n'offrent pas aux gens la stabilité ou la dignité de base. Ce n'est pas sain et ce n'est pas juste, et nous devons empêcher que les refuges ne soient une « solution » à long terme.

Lorsque nous mettrons fin à l'itinérance chronique, nous mettrons l'accent sur l'élimination de l'itinérance chez les Autochtones et sur le soutien aux communautés autochtones d'Ottawa.

Nous veillerons à ce que des logements avec services de soutien soient construits pour 250 personnes grâce au financement de l'Initiative fédérale pour la création rapide de logements et logerons 250 autres personnes avec des allocations de logement et les soutiens dont elles ont besoin pour rester logées et stabiliser leur vie.

Pour mettre fin à l'itinérance des familles, nous investirons dans des allocations de logement pour déplacer les familles des motels vers des logements stables. Aujourd'hui, la ville dépense 15 millions de dollars par an pour garder les familles et les enfants dans des motels et des refuges, payant plus par mois pour un motel que ce qu'il en coûterait pour louer un appartement.

Lorsque Catherine sera maire, la Ville placera les familles dans des logements stables et plus sains au lieu de motels. Nous y parviendrons en investissant dans les allocations logement.

3. Construire 1000 logements modérément et profondément abordables par an

More houses under construction
En collaboration avec nos partenaires de logement communautaire, nous créerons 1 000 logements à but non lucratif par an dans toute la ville, y compris des logements avec services de soutien qui aident les gens à stabiliser leur vie. Cela fournira un logement aux personnes qui risqueraient autrement de se retrouver sans abri. Nous prendrons des terrains municipaux appropriés, près du transport en commun rapide, pour fournir aux organismes sans but lucratif qui peuvent construire des logements abordables.

Ces communautés seront à revenus mixtes, à usage mixte, multigénérationnelles et accessibles.

4. Empêcher les familles et les individus de tomber dans l'itinérance

Personne ne devrait courir le risque de perdre sa maison dans notre ville parce qu'il ne peut pas se permettre le loyer. Avec Catherine comme maire, la Ville offrira des allocations de location à court terme pour éviter que les gens ne perdent leur logement actuel.

Dans notre ville, 36 000 ménages dépensent actuellement plus d'un tiers de leurs revenus pour se loger, et pour beaucoup, cela ne laisse pas assez pour la nourriture et les autres besoins de base. De nombreux ménages ne sont qu'à un chèque de paie d'une crise. S'assurer que les gens peuvent rester chez eux est nécessaire et essentiel pour bâtir une ville plus saine - et cela permettra à notre ville d'économiser de l'argent.

En tant que maire, Catherine agira pour empêcher davantage de familles et d'individus de tomber dans l'itinérance.

Nous protégerons également les locataires en introduisant des normes de propriété exécutoires pour les logements locatifs. Nous fournirons une ligne téléphonique spéciale reliant les locataires à l'assistance pour les arriérés de loyer. Nous appliquerons également les règlements de location à court terme.

5. Conserver les logements abordables existants d'Ottawa

Ottawa doit conserver nos logements abordables existants et arrêter la perte d'unités abordables.

Si nous pouvons arrêter la perte de logements abordables, nous pouvons empêcher les ménages dans le besoin de tomber dans l'itinérance.

Nous investirons 5 millions de dollars dans la Fiducie foncière communautaire d'Ottawa pour travailler avec la communauté sans but lucratif et coopérative afin de préserver, d'entretenir et de soutenir la création de logements abordables - qui existeront à perpétuité.

Pour chaque nouvelle unité de logement communautaire que nous construisons à Ottawa, nous en perdons sept autres sur le marché privé, ce qui entraîne la perte de logements pour de nombreuses personnes en raison de rénovations et de démovictions. Conserver les logements existants là où nous le pouvons pour prévenir l'itinérance future et garder les gens dans leurs communautés existantes.

Link to sign the housing petition

Passer à l'action

Confirmez votre appui
Faites un don
Devenez bénévole
Prenez une pancarte
Adresse courriel :
Téléphone :
613-518-3170